Panorama de notre édition 2019

Ciné Rural 60 réitérera sa participation à cet événement en 2019 en partenariat avec la Médiathèque départementale de l’Oise, en ayant pour objectif un plus grand nombre de séances et davantage de rencontres avec des professionnels de l’image animée. Un accompagnement pour chaque séance sera prévu (intervenant, présentation, débat, etc.), avec le développement des ateliers de découverte du cinéma d’animation grâce à la malle Praximage.

Liens utiles

Le site de la Médiathèque départementale de l’Oise
Le site de la Fête du cinéma d’animation

Les séances programmées

Le Mystère des Pingouins | De Hiroyasu Ishida | 2019 | 1h 57min

Ouverte au public (4€ tarif plein | 3€ tarif réduit-carte de soutien)

Ernest et Célestine | De Benjamin Renner | 2012 | 1h 16min

Séance scolaire non ouverte au public

Louise en hiver | De Jean-François Laguionie | 2016 | 1h 15min

Ouverte au public (4€ tarif plein | 3€ tarif réduit-carte de soutien)

Les films de l'édition

Ernest et Célestine

Benjamin Renner | 2012 | 1h 16min
Dans le monde conventionnel des ours, il est mal vu de se lier d’amitié avec une souris. Et pourtant, Ernest, gros ours marginal, clown et musicien, va accueillir chez lui la petite Célestine, une orpheline qui a fui le monde souterrain des rongeurs. Ces deux solitaires vont se soutenir et se réconforter, et bousculer ainsi l’ordre établi.

Le Mystère des pingouins

Hiroyasu Ishida | 2019 | 1h 57min
Quand des pingouins apparaissent partout dans sa petite ville, semant au passage une joyeuse pagaille, le jeune Aoyama se dit qu’il y a là une enquête à mener. Ce studieux élève de CM1, accompagné de son meilleur ami, enrôle également sa rivale aux échecs et une énigmatique assistante dentaire pour percer le secret des pingouins. 

Louise en hiver

Jean-François Laguionie | 2016 | 1h 15min
À la fin de l’été, Louise voit le dernier train de la saison, qui dessert la petite station balnéaire de Biligen, partir sans elle.
La ville est désertée. Le temps rapidement se dégrade, les grandes marées d’équinoxe surviennent condamnant maintenant électricité et moyens de communication.
Mais elle n’a pas peur et considère son abandon comme un pari. Elle va apprivoiser les éléments naturels et la solitude. Ses souvenirs profitent de l’occasion pour s’inviter dans l’aventure.

Suivez-nous aussi sur notre page Facebook